Le guide de votre bien-être à domicile

Allaitement maternel

Actualités

Allaitement maternel : une meilleure protection des bébés atteints du VIH

Une récente étude internationale a permis de prouver que certains sucres présents dans le lait des mères séropositives sont bénéfiques pour les nouveaux nés.

Rédigée par des chercheurs américains et africains, cette étude s’est penchée sur les bienfaits du lait maternel des mères infectées par le VIH. En effet, si le risque de transmission du virus entre la mère et l’enfant est estimé entre 15 à 20%, les spécialistes ont misé sur un type particulier de sucres contenus dans le lait maternel qui sont capables d’augmenter le taux de résistance des nourrissons face au virus.

En tant que directeur de l’étude, le docteur Lars Bode, spécialiste en nutrition pédiatrique à l'université de Californie à San Diego, a étudié l’effet protecteur des oligosaccharides du lait humain, de longues molécules de sucres qui constituent le troisième constituant solide du lait après le lactose et les graisses. Ils ont un effet incontestable dans le renfort du système immunitaire des nourrissons.
L’expérience s’est déroulée à Lusaka, en Zambie et elle a permis de suivre les cas de 200 mères séropositives et leurs enfants à partir de la naissance jusqu’à 2 ans.

En procédant à l’analyse de la composition du lait, les chercheurs ont réalisé qu’une grande présence d’oligosaccharides augmente le taux de protection contre le virus. Selon le docteur Bode, ces sucres lactés ne sont pas digérés par les nourrissons et arrivés au niveau de l’intestin, ils font office de leurre anti-infection puisque le VIH passe surtout par les voies intestinales. A part cela, les oligosaccharides sont également de véritables prébiotiques qui stimulent les bonnes bactéries de la flore intestinale, contribuent à la maturation de l’intestin des nourrissons et font office d’anti-inflammatoire.