Le guide de votre bien-être à domicile

Allaitement maternel

Actualités

Astuces pour faciliter le sevrage maternel

Selon les conseils de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’allaitement maternel exclusif doit durer pendant les 6 premiers mois de la vie de l’enfant. Mais après cette période, il n’existe pas d’âge ou de période parfait pour le sevrage et le passage au biberon. Pour les mamans inexpérimentées, cette étape de la vie du tout-petit peut vite devenir un cauchemar. Pour le réussir, suivez ces quelques conseils.

Durant toute la durée de l’allaitement, la mère et l’enfant créent un lien privilégié. Votre odeur, votre chaleur corporel et vos seins sont signes de sécurité et de réconfort pour un enfant qui sera marqué par le passage à un nouveau mode d’alimentation. En premier lieu, évitez de débuter le sevrage lorsque l’enfant est malade, s’il fait ses dents ou si la météo annonce des températures élevées. Pour se décider, n’attendez pas les remarques de l’entourage mais suivez vos intuitions pour entamer le sevrage à 3, 6 ou 12 mois. Il faut seulement se rappeler que les enfants prématurés ont plus besoin de l’allaitement maternel.

Des signes pour le sevrage

Un enfant prêt au sevrage montre des petits signes : mordiller le sein, se raidir, rejeter le corps en arrière et tourner la tête au moment de l’allaitement.

Un sevrage progressif

Le sevrage se fait par étapes et vous pouvez débuter par alterner petit à petit les tétées et les biberons, commencer la diversification alimentaire et demander l’aide d’une autre personne pour le nourrir à votre place. Au niveau de la mère, l’organisme mettra entre 2 à 4 jours pour s’habituer au sevrage et arrêter la production de lait. Pour prévenir la lymphangite (inflammation des canaux lactifères avec rougeur au sein et fièvre), contactez votre médecin pour obtenir un traitement contre l’engorgement.