Le guide de votre bien-être à domicile

Allaitement maternel

Les bienfaits de l'allaitement maternel pour l'enfant

allaitement

© Nick Thompson - iStockphoto

Les bienfaits de l'allaitement au sein sont innombrables pour la santé immédiate et future de l'enfant, son bien-être ainsi que le lien affectif et sensoriel avec sa mère.
  1. Développement du système immunitaire
  2. Protection cellulaire
  3. Protection contre les allergies
  4. Développement du lien affectif
  5. Qualité et disponibilité du lait

Le lait maternel est l'aliment le plus complet pour la majorité des enfants de 0 à 6 mois. Sa ration équilibrée est une base d’étude pour tous les nutritionnistes, notamment par sa composition idéale apportant tous les nutriments indispensables au développement et à la protection de la santé de l'enfant. D'après plusieurs études scientifiques et cliniques, les scientifiques ont pu démontrer que les enfants nourris au sein sont bien plus résistants aux infections intestinales comme la gastro-entérite ou les infections ORL ...

Développement du système immunitaire

Ce sont des protéines spécifiques, les immunoglobulines (IgA, IgG et IgM), capital immunitaire de la mère, qui comble le manque de maturité cellulaire du nourrisson. Ces anticorps protègent son organisme des virus comme les staphylocoques, les streptocoques ou les pneumocoques... D'autres globules blancs comme les lymphocytes B et T, les macrophages ou des substances enzymatiques et antivirales permettent d'inhiber les germes pathogènes et favorisent la digestion des graisses et des amidons.

Protection cellulaire

La constitution biologique du lait maternel est prévue pour accélérer le processus intestinal par sa teneur en résidus acides, favorisant la croissance bactérienne du lactobacillus bifidus. Mais ce serait une protéine, l'alphalactalbumine, qui protégerait l'enfant des dysfonctionnements cellulaires comme les tumeurs.

Protection contre les allergies

Allaiter son enfant le protège contre les allergies génétiques, à condition de ne pas intégrer trop tôt certains aliments allergènes et d'être très attentif dans sa propre alimentation en période d’allaitement. La mère qui allaite ne doit pas se nourrir de lait, de poissons, d'½ufs, d'agrumes, de fruits peu murs, ou de cacahuètes.

Développement du lien affectif

Les psychologues sont unanimes, l'allaitement au sein aide l'enfant et la mère à établir un attachement affectif dont la lactation est directement liée par le réflexe psychosomatique de la succion. Suivant ces constatations, il est primordial que la mère allaite son enfant avec plaisir pour en ressortir tous les bienfaits psychologiques.

Qualité et disponibilité du lait

Le lait est toujours à la bonne température, stérile et à la disposition du bébé. Sa composition restera de bonne qualité même si la mère s’alimente mal ou est souffrante. Sa quantité s’adapte à l’appétit du bébé, car l’allaitement au sein se fait par rapport à la demande ; plus l’enfant tête et plus il y a aura de lait à la prochaine tétée.